Commune de LA LONDE

Les ruches du verger de la mairie

Au cœur du verger de la mairie, un rucher est désormais installé.

Sur cette page, vous trouverez des photos du rucher, de sa construction par les enfants à la vie dans les ruches, en passant par la capture des essaims.

Le 8 mai 2015, une première ruche a été mise en place, suivie, le 23 mai, d'une deuxième. Le 10 juin, un troisième essaim les a rejoint. Ces trois essaims d'abeilles hybrides ont tous été capturés au sein du village : rue des Fusillés et rue Théophile Gilles (2).

RUCHES      Vue d'ensemble            RUCHEBLEUE Détail


Au cours du mois d'avril, pendant les « Temps d'Accueil Périscolaire », des enfants de l'école ont construit une partie de ces 4 ruches. Préalablement, ils découvrirent avec leurs deux animateurs (Alain et Elisabeth Morin, du club CPN), la vie de l'abeille et la pollinisation. Ils capturèrent, à l'aide de filets à papillons, puis observèrent, avant de les relâcher, quelques pollinisateurs chargés de pollen. Ensuite, ils assemblèrent les socles, les toits (avec trou de ventilation) et les hausses en douglas, bois non traité, et comprirent ainsi le mode d'habitat de l'abeille domestique.

1 2  

3

Les enfants sont très fiers de leur réalisation !

 

La municipalité a choisi d'installer des ruches « warré », dites « ruches écologiques car elles permettent d'offrir aux abeilles domestiques un mode de vie le plus naturel possible : dimension réduite, hausses à rajouter si nécessaire par « en-dessous », donc sans les déranger puisque la ruche n'est ouverte que lors de la récolte de miel, en fin de saison. Pour contrôler la bonne marche de la colonie, des fenêtres avec volets bois amovibles sont installées à l'arrière de chaque hausse : là aussi, la non ouverture de la ruche permet de respecter la régulation thermique de la ruche gérée par les abeilles. Inutile de les perturber et leur donner du travail supplémentaire.
Par ailleurs, dans la ruche « warré », pas de cadres de cire gaufrée, les abeilles construisent elles-mêmes leurs rayons en cire, comme dans la nature, ce qui leur permet, par les contorsions qu'elles effectuent pour utiliser leurs glandes cirières, de limiter la contamination par un de leurs prédateurs, le varroa, qui a ainsi du mal à rester accroché à elles.

La municipalité a choisi d'installer ce type de ruche à des fins pédagogiques et non commerciales : le but n'est pas de produire une grande quantité de miel mais de préserver la biodiversité et les abeilles dans un mode d'habitat le plus naturel possible. Maintenant que plusieurs essaims sont installés dans le verger, il faudra attendre une année pour récolter le miel afin de laisser les colonies s'installer et survivre naturellement au 1er hiver, sans besoin d'apport alimentaire par l'apiculteur. Seul le surplus sera récolté l'année prochaine et proposé aux Londais lors d'une journée consacrée à sa dégustation et à l'apiculture.
La période d'essaimage commence début mai et se termine en principe fin juin. Si vous constatez la présence d'un essaim sauvage dans le village ou alentour, contactez immédiatement Mireille Colléony, adjointe au maire, au 06 26 64 39 31. Cet essaim sera alors « capturé » puis installé dans une des futures ruches de la mairie. Actuellement, trois personnes ont choisi de participer à cette aventure apicole : Mireille et Jean-Marie Colléony et Renaud Dilasser, un Londais passionné et expérimenté.

Capture des essaims et mise en ruches :

 5

Exemple d'essaim (sur poirier)

10 

Essaim n°2 (de petite taille et sous un rosier)

 7

Installation d'un drap sous l'essaim n°1 (future "ruche bleue") dans les framboisiers et orties pour éviter que des abeilles tombent dans l'herbe lors du transfert dans la ruche et, éventuellement, pour repérer la reine (plus grosse)

 8

Mise en ruche de l'essaim n° 1

 9

le reste de l'essaim n° 1 (encore accroché aux orties) va rejoindre progressivement la reine dans la ruche (grâce aux phéromones qu'elle émet)

 11

essaim n°2 avant mise en ruche...

15

Les abeilles qui n'ont pas été mises en ruche par le haut (désormais fermé) rejoignent la reine par l'entrée de la ruche...

13

L'essaim n° 2 (de toute petite taille) à l'intérieur de la ruche (future "ruche marron"), le soir de leur capture...

Vue prise à travers la vitre arrière de la ruche (après avoir enlevé provisoirement le volet en bois).

Dès le lendemain, elles construiront des rayons en cire,  à l'aide de leurs glandes cirières, sous les baguettes du plafond...

Visite du 16 juin aux trois ruches :

arriereruchebleue

Une fois enlevé le volet de la vitre à l'arrière de la ruche bleue, on aperçoit l'activité de la ruche sans déranger les abeilles. Cet essaim capturé le 8 mai a déjà construit, au 16 juin, l'intégralité de la hausse : on distingue les différents rayons de cire (toute blanche) créés par les abeilles.

zoumarriereruchebleue

Zoom sur cette hausse de la ruche bleue, au 16 juin. Essaim très populeux. Certains rayons de cire sont collés à la vitre. 

arriereruchemarron

L'essaim n°2 (ruche "marron") capturé au 23 mai est un tout petit essaim mais il construit bien. Au 16 juin, un bon quart de la hausse est construit....l'essaim va poursuivre sa construction vers la vitre ou sur des rayons supplémentaires. On aperçoit dessous les baguettes de la 2ème hausse.

arriereruchemarronzoum

 

Zoom sur ces rayons construits par les abeilles...

arriererucheverte

Intérieur de la ruche "verte" avec le gros essaim capturé le 10 juin. 

zoumarriererucheverte

Un zoom de l'arrière de cette ruche "verte" permet de constater que cet essaim capturé le 10 juin a, le 16 juin, donc 6 jours plus tard déjà bien construit des rayons (voir les traces blanches que l'on distingue à peine à travers les très nombreuses abeilles.

Visite du 10 juillet 2015

rucheverte10juillet

Intérieur de la "ruche verte", un mois après sa capture...Tous les rayons sont construits et certains sont déjà plein de miel...

rucheverte10juillet2emehausse

suite de la "ruche verte" : deuxième "hausse" située sous la précédente (vue ci-contre) : on aperçoit le début de construction de rayons (sur la droite,les traces blanches,  au milieu des abeilles)

ruchemarron10juillet

Ruche "marron"...la construction se poursuit en direction de la vitre..les abeilles sont de plus en plus nombreuses (issues du petit essaim du 23 mai)

 

ruchebleue10juillet

Ruche "bleue" : les rayons sont bien remplis de miel ...

ruchebleue10juillet2emehausse

suite de la ruche "bleue" : deuxième hausse (sous la précédente ci-contre) déjà bien construite...