Commune de LA LONDE

les bienfaits des orties

Pourquoi ne pas utiliser les merveilles que la nature nous offre généreusement lors des travaux du potager ? C’est gratuit et écologique !
Edouard Allegrini, ancien conseiller municipal, nous présente ci-dessous quelques gestes simples pour changer nos habitudes et participer au développement durable.

L’ortie est une plante sous estimée et qui rebute bien nombre d’entre nous car, et c’est bien connu, « qui s’y frotte s’y pique » mais savez-vous qu’il s’agit bien là de son seul défaut…
L’ortie peut être utilisée dans le domaine culinaire ou même en plante médicinale :
Ses jeunes pousses étaient autrefois accommodées comme les épinards et elles donnent aussi de très bonnes soupes. En cuisine, elle permet la préparation de sauces, gelée, moutarde ...
Toutes les parties de l'ortie (semences, feuilles en été, racines en septembre) peuvent être utiles en médecine. Ses propriétés sont très diverses : anti-inflammatoire, antihémorragique, diurétique, dépurative, stimulante. Ses utilisations, peuvent être à usage interne et externe, en flagellation contre les rhumatismes (pas de commentaires !), en lotion pour les frictions du cuir chevelu et contre la chute des cheveux... en infusion ou décoction contre les maladies de peau, la jaunisse, les règles abondantes, l'urticaire, les hémorragies, l'anémie.....

En horticulture biologique, l'ortie riche en sels minéraux et oligo-éléments est utilisée en purin (macération, filtration) qui est efficace en activateur de croissance et aussi, contre les insectes du genre des pucerons comme répulsif.

Alors comment faire son purin d’ortie ?
Pour la fabrication du purin d'ortie, il faut faire macérer dans 10 litres d'eau (eau de pluie de préférence) 1,5 kg de feuilles d'orties hachées (choisir des pousses jeunes et non montées à graines).
Au bout d'une quinzaine de jours, filtrer la macération.
Selon l'utilisation souhaitée, diluer avec de l'eau de pluie 2 litres de purin pour 10 litres d'eau (en pulvérisation sur le sol contre les maladies cryptogamiques -champignons, algues, lichens- comme le mildiou). Avec ce dosage, vous pouvez également utiliser la préparation en activateur de croissance grâce à la richesse en sels minéraux; diluer 1 litre de purin pour 10 litres d'eau (en insecticide -principalement les pucerons- pulvérisation fine sur les feuilles); sans dilution, le purin d'ortie fourni un bon activateur de compost.

L'odeur, pas vraiment agréable, durant la macération est tout à fait normale. Vous pouvez conserver votre purin dans un récipient hermétique, à l'abri de la lumière et à 18-20°, durant quelques semaines.

Dans votre potager, vous devez, avant de planter vos pieds de tomates, placer 2 à 3 tiges d’ortie (sans graine), recouvrir de terre et planter les pieds de tomate au-dessus (cette technique permet d’éviter les maladies de type Mildiou…)

Vous êtes convaincus et vous voulez utiliser les orties sans vous arrachez les cheveux ?

Un truc bien pratique lorsque sans gants, on ne veut pas se piquer : passez-vous plusieurs fois la main (intérieur et extérieur) dans les cheveux.
C'est fait ?... alors, vous pouvez commencer votre cueillette sans crainte (sans oublier de vous repassez la main dans les cheveux au cours de la cueillette.), allez, courage !