Commune de LA LONDE

L'après guerre...

  • Le 16 janvier 1962, ouverture du bureau de poste.
  • Le 18 mai 1968, inauguration d'une nouvelle mairie, rue Berrier, sur la place de l'Ourail.
  • A la rentrée scolaire de 1978, ouverture de la nouvelle école.
  • Le 4 octobre 1986, baptême de la Résidence des Personnes Agées qui prend le nom de François Naour, maire de la commune de 1973 à 1981.
  • Le 11 mars 1988, pose d'un nouveau coq sur le clocher de l'église. L'ancien, perché depuis plus de cent ans, avait été descendu le 6 novembre 1986, chancelant et criblé de balles.
  • Par arrêté préfectoral du 30 novembre 1990, La Londe adhère au District de l'Agglomération Elbeuvienne qui prend ce jour-là naissance en lieu et place de l'ancien Sivom, dont La Londe ne faisait pas partie.
  • Le 3 octobre 1993, la messe dominicale de la télévision fut retransmise en direct depuis l'église Notre-Dame de La Londe.
  • Inauguration le 22 octobre 1994 par le Brigadier-Général Bergevin, représentant le Canada, d'une stèle à la mémoire des Canadiens tués les 26, 27 et 28 août 1944 pour la libération de la commune et située en forêt de La Londe, au lieu-dit « Le Mont à la Chèvre ».
  • Le 1er juin 1996 fut inauguré le nouveau terrain de football, ce jour là baptisé sous le nom de « André Trépagny », ancien Président de l'Association Sportive Londaise .
  • Le 24 juin 2000, inauguration d'une nouvelle mairie, par Laurent Fabius, alors Ministre des Finances. Celle-ci se trouve sur la place de l'Ourail, dans ce qui fut l'ancienne propriété Villette
  • le 20 juin 2009, inauguration de la Maison du Temps Libre, par Laurent Fabius, face au groupe scolaire. Cette Maison du Temps Libre a été construite dans le respect des normes de Haute Qualité Environnementale et dans une optique de développement durable.